Les thérapies : Pour qui ? Pourquoi ? 

Il n’y a pas de profil type pour commencer une thérapie. 

Les thérapies s’adressent à tout le monde : enfant, adolescents, jeunes adultes, moins jeunes adultes (restons politiquement correct), personnes âgées. 

Vous pouvez être confronté à une situation particulière comme un deuil, une séparation, un nouveau travail, un départ en retraite, etc. Ou à un état général source de mal-être, de souffrance pour vous et/ou vos proches comme une tristesse qui ne vous quitte pas, un sentiment d’échec permanent, une peur constante, des pensées négatives, etc. 

Vous pouvez consulter à votre demande ou à la demande d’un tiers (parents, frère, sœurs, amis, conjoint, etc.). 

 

Sachez qu’il n’y pas de mauvaises raisons de consulter un psychologue et surtout que cela ne signifie pas que vous êtes « folle/fou » ou que vous êtes faible. Bien au contraire, vous percevez un problème et vous souhaitez le surmonter ou apprendre à vivre avec (certaines choses ne peuvent être changées et demandent un effort d’adaptation) ce qui demande en réalité beaucoup de courage. 

 

Enfin, une thérapie est un espace de parole qui vous est entièrement dédié, évoluant à votre rythme, avec votre panel d’émotions et de pensées. Cet espace est ponctué "de hauts et de bas". 

Il est important de ne pas percevoir ces derniers comme étant des échecs. Ils font partis des thérapies car ils sont inhérents à la vie, à l’humain. L’objectif n’est donc pas de les nier mais d'accepter, d'accueillir et apprendre à vivre avec tous ces aléas, positifs comme négatifs.