La thérapie comportementale et cognitive (TCC)

Les TCC : Qu'est que c'est ? 

Validée scientifiquement, elle intervient sur les comportements, les cognitions (ou pensées), les émotions et leurs interactions.
C’est une thérapie de courte durée, axée sur « l’ici et maintenant ».

Elle utilise un style direct et collaboratif afin de viser le changement. La participation du patient est donc nécessaire.
De plus, l’efficacité de la TCC a été montrée par l’INSERM et la Haute Autorité de Santé (HAS) la recommande pour la prise en charge de nombreux troubles psychologiques  chez les adultes, les adolescents et les enfants.

La consultation individuelle 

Lors du premier entretien, nous reviendrons : 

  • sur les difficultés actuelles que vous rencontrez au quotidien

  • sur votre parcours de vie et vos antécédents personnels et familiaux.

Cette première prise contact permet d'apprendre à vous connaître. Ainsi nous pourrons commencer à observer ensemble l’interaction entre vos pensées, vos émotions et votre comportement. La psychothérapie en Thérapie Comportementale et Cognitive (TCC) débute alors.

Les techniques 

Les outils des TCC sont souvent utilisés simultanément, c’est-à-dire que l’on travaille en même temps avec des stratégies cognitives, émotionnelles et comportementales ou bien avec 2 d’entre elles. 

  • Les stratégies comportementales : Elles consistent à mettre en place en entretien de nouveaux comportements ou d’anciens comportements que j’avais abandonnés jusqu’alors, qui m’apportent davantage de bénéfices à long terme et améliorent ma qualité de vie.

  • Les stratégies cognitives : Elles consistent essentiellement à explorer ce que je me dis dans ma tête (mes pensées automatiques), à questionner mes croyances et à réfléchir à une autre façon de penser lorsque celle-ci me fait souffrir (recherche de pensées alternatives).

  • Les stratégies émotionnelles : Elles consistent à appréhender différemment mes émotions pour mieux les vivre. Il s’agit alors de mieux sentir mes émotions, de les décrire dans mon corps, de les nommer et d’adopter une attitude de bienveillance envers celles-ci. Il s’agit de l’intelligence émotionnelle. Par ailleurs ou simultanément, des techniques de respiration, de relaxation et/ou de méditation de la pleine conscience peuvent également contribuer à mieux gérer mes émotions.