Il faut bien commencer quelque part.

Pourquoi ce métier, psychologue ?

En 9 lettres : curiosité. Un bien vilain défaut ? Peut-être. J’aurais tout aussi bien pu être gardienne d’immeuble, détective privé, commissaire, journaliste.

J’aime écouter, observer, comprendre.

Qui est cet autre humain, semblable, qui me ressemble, mais qui agit, réagit et interagie différemment ? Quelle est son histoire ? De quelles magnifiques ressources est-il pourvu ? Par quoi est-il animé ? Qu’est-ce qu’il a réussis, où a-t-il échoué ? Comment affronte-t-il le tourbillon de la vie ? Avec quelles armes ? Quelles perceptions ?

Bref, l’oreille attentive et l’œil avisé, le cœur palpitant parfois, je tente comme je peux, avec mes outils et qui je suis, de me tourner vers l’Autre. Une inclinaison discrète, sincère.

Ici, j’ai envie de parler de Psychologie, de sujets de la vie, de sujets de société, d’Humain en apportant un éclairage psychologique objectif et une touche de légèreté.

N’hésitez pas à laisser des commentaires, je me ferais une joie de vous répondre.